Le Guppy Friend : contre les microplatiques

L’ONG STOP! Micro Waste lutte activement contre la pollution des plastiques et microplastiques. Sur son site internet, on peut trouver une multitude d’information sur ce sujet.  

Le contenu ci-dessous est directement extrait et traduit de leur site.   

MICROPLASTIQUE

Il est dans l’air que nous respirons. On le trouve dans la glace arctique et dans les parties les plus reculées des grands fonds marins. Il est prouvé qu’il se trouve dans nos aliments : miel, eau, sel, bière. Et il se trouve dans notre corps.  Les microplastiques sont de minuscules particules de plastique toxiques (<5mm) qui se brisent continuellement en plus petits morceaux et passent les membranes cellulaires et la barrière hémato-encéphalique. C’est l’un des plus grands problèmes environnementaux de notre époque. 

Une fois dans l’environnement, les minuscules morceaux de plastique accumulent des polluants tels que des métaux lourds. Ils sont consommés par les organismes aquatiques, ce qui entraîne des infections, des problèmes de reproduction et d’affamement, des problèmes qui remontent la chaîne alimentaire. Des indications accablantes qui démontrent que les microplastiques nuisent non seulement à la nature, mais aussi à l’Homme.  

Les microplastiques ne se trouvent pas seulement dans les systèmes aquatiques. Ils sont également présents dans l’air et dans le sol. En outre, la poussière et la saleté de nos maisons se composent jusqu’à 90 % de microplastiques. Ces particules s’accumulent dans l’eau de nettoyage, sont vidées sans filtre dans l’évier ou les toilettes et finissent dans la nature. 

Les plus gros morceaux de plastique, tels que les emballages, qui finissent d’une manière ou d’une autre dans la nature, se dégradent en plus petits morceaux et deviennent des microplastiques au fil du temps. Environ 50 % du plastique produit dans le monde est utilisé une seule fois et jeté. Les sacs, couverts, pailles, gobelets à emporter, etc. ne sont souvent utilisés que quelques minutes, mais polluent notre environnement pendant des décennies, voire des siècles. Il est urgent d’éviter autant que possible le plastique à usage unique. Le reste doit être collecté et recyclé. Jusqu’à présent, ce n’est pas le cas, comme on peut le constater sur n’importe quelle plage ou dans n’importe quelle ville. 

D’où provient le microplastique ?  

  • Des fibres synthétiques de nos vêtements  
  • De la poussière qui nous entoure (suite à l’abrasion de plastiques) 
  • Des pertes des paillettes de plastiques issues de la production d’objets ou d’emballages  
  • Des déchets des bateaux et filets de pêches qui contaminent directement les océans 
  • Des microbilles présentes dans certains produits cosmétiques 
  • De l’abrasion des pneus et chaussures sur le sol, de plus d’1 kg de particules de plastique par an et par personne (source : Institut Fraunhofer)

Obtenez votre Guppyfriend

Plus d’info sur

L’équipe Animoz : Maëva, Leslie, Anaïs, Pierre, Thibault, Johan et Thibault

CONNEXION

INSCRIPTION

TENTE TA CHANCE :

GAGNE CE Vélo SCOR X ANIMOZ

UN VÉLO NEUF D’UNE VALEUR DE 4999€ À GAGNER !