Don Respect Animals Août 2021 : LPO 63

Entre octobre 2019 et novembre 2020, nous avons collecté 1500€ dans le cadre de notre programme Respect Animals. Nous avons décidé d’en faire profiter trois structures œuvrant pour la protection animale avec un don de 500€ pour chacune d’entre elle.  

Ainsi, nous avons reversé 500€ au Centre de Sauvegarde de la Ligue de Protection des Oiseaux d’Auvergne-Rhône-Alpes (LPO AuRA). Depuis plus de 100ans, la LPO agit en faveur de la biodiversité sur l’ensemble du territoire et notamment dans la région où nous sommes implantés. Selon la ligue, sa mission est « d’agir pour la nature et la biodiversité, avec l’ensemble des citoyens et tous les acteurs de la société, afin d’assurer la sauvegarde des espèces sauvages et la préservation de leurs habitats ». Même si elle vient principalement en aide aux oiseaux, son champ d’action s’est élargi à d’autres espèces comme les hérissons, reptiles ou encore le lynx boréal.

Avec l’aide de ses 120 salariés et 1100 bénévoles, la LPO AuRA s’engage pour la sauvegarde des espèces menacées et pour la biodiversité. Un important travail de sensibilisation et d’information est également engagé, permettant une prise de conscience chez l’ensemble des acteurs du territoire. Sur toute la région, on compte un Centre de sauvegarde, situé à Clermont Ferrand. Il vient en aide aux oiseaux blessés et leur prodigue des soins jusqu’à ce qu’ils soient prêts à rejoindre leur milieu naturel.  

Crédit photo : LPO 63

Visite du Centre de Sauvegarde de la LPO, notre ressenti

Le 12 août 2021, nous avons visité le Centre de Sauvegarde pour Oiseaux Sauvages (CSOS) de Clermont Ferrand. Selon ses chiffres, en 2019, ce dernier a accueilli « 2685 oiseaux (un record) de 97 espèces différentes, dont 25 sont menacées selon la liste rouge régionale UICN. 62% des animaux ont été accueillis entre mai et juillet (1664 oiseaux). Plus de 1823 dossiers de médiation-conseil ont été traités dont 80% concernent des animaux en détresse ». Lors de la visite, 240 pensionnaires étaient au centre de sauvegarde pour recevoir des soins.

Le travail effectué par les salariés et bénévoles est précieux, ils permettent à des milliers d’oiseaux blessés ou en détresse d’être soignés avant d’être relâchés. Si vous souhaitez participer à la sauvegarde de ces espèces, vous pouvez agir via des dons ou encore du bénévolat. 

Interview d’Adrien CORSI, responsable du Centre de Sauvegarde de la LPO Aura.

Pouvez-vous présenter votre structure ?

Le Centre de Sauvegarde a été structuré de façon formelle en 1995. Nous sommes deux à y travailler à plein temps, épaulés par une personne à temps partiel. En plus de ça, nous pouvons compter sur une vingtaine de bénévoles dont une dizaine a été très active cet été, c’est une aide très précieuse.

Quelles sont vos missions ?

Notre mission principale est celle de soigner les animaux et de les accompagner dans leur rééducation avant qu’ils soient relâchés dans leur habitat naturel. De plus, nous nous occupons de l’accueil téléphonique et des réseaux sociaux afin de répondre aux questions sur la faune sauvage en détresse. Enfin, une autre de nos activités est la médiation : nous discutons beaucoup avec les gens dérangés par la présence d’oiseaux en leur expliquant le fonctionnement de ces derniers afin que la cohabitation se fasse au mieux. Pour rappel, il est interdit de nuire aux oiseaux en atteignant leur intégrité ou détruisant leur nid, nous faisons des campagnes de sensibilisation et de rappel à la loi.

Nos missions étant diverses, il est parfois difficile de tout concilier. Les soins aux oiseaux étant notre priorité, quand le nombre de pensionnaires du refuge explose, nous avons moins de temps à consacrer aux autres activités. Les mois de mai, juin et juillet sont les plus chargés.

Sur quel périmètre agissez-vous ?

Nous agissons sur tout le territoire auvergnat. Notre périmètre étant très large, nous accueillons de nombreux animaux et travaillons beaucoup d’un point de vue logistique, pour transporter les oiseaux jusqu’à Clermont Ferrand notamment.

Quelles sont les ressources du Centre ? A quoi sont destinés les dons reçus ?

 La Centre de Sauvegarde vit des dons de particuliers ou encore des partenariats avec des entreprises qui nous fournissent parfois de la nourriture. De plus, nous organisons tous les ans une « opération tournesol » : cette dernière consiste à vendre des graines de tournesol bio et locales dans la région. Chaque année, environ 45 tonnes sont vendues, les bénéfices alimentent directement le besoin en financement du Centre.

Les dons reçus, et notamment celui d’Animoz, vont directement servir au financement des besoins du Centre de Sauvegarde : coûts de fonctionnement, nourriture, matériel de soin, matériel physique comme des volières etc.

Pouvez-vous nous raconter votre dernière intervention pour secourir un animal ?

Nous avons secouru une buse variable qui s’était coincée dans du barbelé. Nous avons dû soigner les tissus déchirés, désinfecter puis appliquer des crèmes cicatrisantes. Une fois les plaies soignées, il faut maintenant attendre que les plumes repoussent avant de pouvoir la relâcher dans son milieu naturel. Il est très important de garder le caractère sauvage des animaux, de ne pas les habituer à l’homme.

Avez-vous quelque chose à ajouter ?

Nous avons toujours besoin de bénévoles. Si des gens souhaitent s’investir, ils sont les bienvenus. Ils peuvent devenir bénévoles soigneurs ou transporteurs en nous contactant directement au Centre de Sauvegarde, par SMS (04 73 27 06 09) ou sur le site de la LPO (dans les liens ci-dessous).

Compléments d’information

Vous pouvez retrouver d’autres informations en cliquant sur les boutons ci-dessous.

L’équipe d’Animoz : Maëva, Anaïs, Johan et Bastien  

CONNEXION

INSCRIPTION